J'ai reçu ce message avec une demande de diffusion....je vous invite à en faire de même ! (A diffuser, partager...)

Chaque année c'est le même problème.

J'ai trouvé cet article sympa car j'aurais rajouté qu'un chien qui rentre avec ses poils mouillés à une "certaine odeur" et qu'il n'oublie pas de laisser ses empruntes digitales sur le sol ni de se secouer.

Je pense également aux tests allergiques car les refuges n'en peuvent plus d'avoir des abandons ou des retours d'adoptions car subitement un enfant est devenu "allergique"..... c'est une excuse nulle, très facile mais personne ne vous croira car c'est celle qui est la plus utilisée!

Je vous laisse lire l'article et vous invite à vous inscrire à la newsletter du site Chien Vie et Santé, vous apprendrez plein de choses auxquelles j'adhère.

Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d'année.

https://www.chienvieetsante.com/

 

Noël : un moment bien lucratif pour les animaleries.

Comme chaque année, de nombreux enfants demandent un chiot au Père Noël. Comme chaque année, des milliers de parents craquent. Et comme chaque année, dans les mois qui suivent Noël, les refuges vont devoir recueillir des centaines de chiens. Chiens qui, finalement, sont devenus trop « incommodants ».

Bref, le business des chiots de Noël résumé en une image :

Alors STOP. Il est temps d’alerter l’ensemble des parents: un chien n’est pas un cadeau de Noël comme les autres. Un chien, c’est un nouveau membre de la famille.

J’ai un message à faire passer à toutes les personnes qui pensent acheter un chien pour Noël.

Et je vous serais très reconnaissant si vous pouviez le partager.

Si vous considérez le chien comme un cadeau de Noël, sachez ceci.

C’est un cadeau qui va perdre ses poils absolument partout – sur vos vêtements, vos meubles, vos tapis…

C’est un cadeau qui va pleurer toute la nuit si vous le laissez dormir seul.

C’est un cadeau qui va faire ses besoins partout dans votre maison – avec une préférence pour les tapis et paillassons.

C’est un cadeau qui va très probablement ronger vos pieds de meubles, déchiqueter votre canapé, avaler vos chaussures, et faire ses dents sur votre télécommande.

C’est un cadeau qui nécessitera que vous le sortiez au moins une heure par jour, pendant les 15 prochaines années (peut-être même plus !). Même quand il fera froid. Même quand il pleuvra. Même si ça veut dire qu’il faut vous lever une heure plus tôt, ou vous coucher une heure plus tard.

C’est un cadeau qui va vous coûter des centaines d’euros en nourriture et soins tous les ans, jusqu’à la fin de sa vie.

C’est un cadeau qui va compter sur vous, et sur vous seul, pour absolument TOUT : manger ; sortir ; faire ses besoins ; dormir…

C’est une responsabilité énorme. Un choix qui demande une longue réflexion. Pas un achat sur un coup de tête, parce qu’on a craqué devant une vitrine de chiots joliment décorée pour Noël. Et certainement pas un cadeau qu’on peut rendre parce que finalement, il ne vous plait plus.

Ça, vous le savez déjà. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde.

Alors, aidez-moi à sensibiliser les personnes à ce que représente réellement l’adoption d’un chien. Parlez-en autour de vous. Boycottez les animaleries. Et partagez cet article.

Et si vraiment, vous vous sentez prêt à adopter pour Noël, j’aimerais vous partager une dernière image. Une image de ce que Noël pourrait représenter pour certains chiens :

Quitte à adopter un chien pour Noël : passez à votre refuge local. Pour votre futur chien, ce sera le plus cadeau que vous puissiez lui faire.